raster
Organisation / Comité / CoRe / Groupes régionaux
Slideroverlay
Organisation / Comité / CoRe / Groupes régionaux

Organigramme


Comité

La SVI est organisée en association, dont les membres se réunissent une fois par an en assemblée générale (« Membres »). Le comité, qui bénéficie du soutien du secrétariat pour tâches administratives (« Contact »), est composé des membres suivants, qui gèrent différents départements :

Ulrike Huwer, Co-Präsidium

« Après mes études en aménagement du paysage et de l’environnement, j’ai d’abord travaillé comme collaboratrice scientifique à l’université technique de Kaiserlautern et dans un bureau de planification des transports à Londres. Depuis 2004, je dirige la planification des transports chez Basler & Hofmann, à Zurich. J’accorde une grande importance à la conception d’espaces publics et routiers attrayants pour tous les groupes d’usagers et qui favorisent une mobilité durable. »

Rupert Wimmer, Co-Präsidium

« Lors des débats sur les transports, tous ont le sentiment d’être des experts. Le rôle del’ingénieur en transports est d’apporter des connaissances spécialisées et des bases de décision factuelles dans ces débats, souvent animés. Pour cela, une formation et une formation continue de qualité, une recherche ciblée et orientée vers la pratique, ainsi que des échanges entre collègues me paraissent une condition essentielle. C’est pourquoi je m’engage dans la SVI. »

Barbara Auer

"Après mes études en aménagement du territoire, je me suis orientée vers la planification des transports. Après quelques années passées dans le secteur privé, je me suis spécialisée dans le domaine de la mobilité piétonne et cyclable et j'ai dirigé longtemps la section "mobilité douce" du Canton de Bâle-Ville. Depuis 2009, je travaille sur les aspects plus conceptuels et de planification liés à la planification générale des transports d'un canton-ville. Un des défis majeurs de mon activité consiste à répondre et faire des pesées d'intérêt entre les exigences de la population, des milieux économiques et de l'environnement dans un milieu aussi dense. Pour répondre à ce défi, l'échange d'expérience, le transfert de compétence entre professionnels ainsi qu'une collaboration entre villes et/ou cantons représentent des opportunités à saisir et à développer."

Barbara Burger

« Depuis la fin de mes études d’ingénieure en génie rural à l’EPFZ, je travaille dans la planification des transports : d’abord dans le seteur privé, puis, depuis 2007, au service des ponts et chaussées de la ville de Zurich. Je suis fascinée par les multipes aspects liés à la planification des transports et par l'intégration de toutes les exigences et la prise en compte des öréoccupations de tous les acteurs lors de l'élaborations de projets. »

Frank Bruns

La mobilité et les transports offrent de nombreuses opportunités sociales, sociétales et économiques. Un défi majeur est de rendre la mobilité et les transports conciliable avec l'écologie tout en étant économiquement viable. C'est avec plaisir et intérêt que je relève ce défi et saisis ces chances, tant sur le plan professionnel que privé. Je suis fasciné et interpellé par la complexité et la nature multidimensionnelle et interdisciplinaire de ce sujet, sur lequel chacun peut et doit avoir une opinion.


Arnd König

« Ma carrière professionnelle m’a permis de voir de nombreuses facettes du métier d’ingénieur, allant de la construction ferroviaire en cours d’exploitation à la recherche comportementale à l’EPFZ. Développer de nouvelles connaissances applicables à la pratique et les mettre à disposition de nombreux utilisateurs différents représente pour moi un élément essentiel d'un système de transport sûr et efficace. C’est pourquoi je m’engage au sein de la SVI. »

Rindsfüser Guido, vice-président/secrétaire (membre, formation et formation continue, finances)

« Les activités que nous effectuons chaque jour, dans l’espace et dans le temps, de même que les transports impliquent des déplacements, qui sont à l’origine de la circulation observée. La véritable défi des temps modernes est de rendre cette circulation possible en tout temps et de manière efficace (car c'est la base des divers processus de la vie en société, de l’économie, etc.) tout en réduisant au minimu, ou en évitant lorsque cela s'avère nécessaire, les impacts négatifs pour l’homme, notre cadre de vie et l’environnement. »

Benoît Ziegler

La mobilité est une composante essentielle de notre quotidien. Les offres de transport à notre disposition façonnent nos habitudes de déplacement. Les infrastructures de transport et la qualité des aménagements participent, parfois de manière judicieuse et parfois moins, à la structuration du paysage et surtout aux ambiances ressenties au quotidien dans l'espace public. L'ingénieur en transport porte ainsi une responsabilité importante dans la qualité de nos espaces de vie. Par mon engagement au sein de la SVI, je souhaite participer aux échanges d'expériences entre experts et, in fine, renforcer la qualité de vie notamment dans les milieux urbains.


Commission de recherche (CoRe)

Formuler des sujets de recherche et élaborer un programme sur cette base, évaluer les demandes de recherches et les défendre en tant que domaine de recherche auprès des services fédéraux, évaluer et valider les rapports de recherche, tel est le travail de la commission de recherche (« Recherche »). La CoRe est dirigée par Frank Bruns en tant que représentant du comité de la SVI.


Groupes régionaux

La SVI est également organisée en groupes régionaux. Ceux-ci favorisent les échanges entre spécialistes dans le cadre de rencontres régionales, p.ex. sous forme de « stamm », d’exposés, de visites ou de visites guidées. (« Groupes régionaux »)